VERTIGES SOUDAINS ET COUP DE CHALEUR

Monsieur J.M.F. 45 ans habite Montreux et m’a consulté recemment pour des vertiges presques constants. Il n’a fait aucun effort, aucune chute ou agression physique quelconque. C’était pendant la période de sècheresse que nous avons eue il y a quelques semaines. L’anamnèse de ce monsieur nous montre d’ailleurs une grosse fatigue depuis cette canicule. Il s’est pourtant bien hydraté. Ces vertiges ont apparues un matin au réveil. Il faut dire qu’avec cette chaleur et habitant la ville sans courant d’air, ce monsieur n’a pas bien dormi pendant près d’une semaine..

Je découvre une légère douleur au niveau des reins à la palpation et à la prise du pouls un vide conséquant d’énergie rénale.

J’ai travaillé tout le tract urinaire y compris la prostate par l’extérieur comme enseigné lors de mes cours (et non pas par un toucher rectal). La douleur des reins à la palpation s’est directement atténuée et le patient a immédiatement bénéficié d’un soulagement de 50% sur ses vertiges.

Avant de commencer la 2ème et dernière séance une semaine plus tard, ce monsieurr me dit qu’il est rétabli à près de 70%; cette dernière séance fut cependant nécessaire pour sa guérison totale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

18 − 1 =